[ Accueil ]
La chorale de l’Ecole Normale Ayiti Education

Joël nous raconte comment est née et a grandi cette chorale des étudiant(e)s... et comment elle a réalisé une prestation remarquée lors de la réception à l’Ambassade de France.

Je rêvais de créer une chorale de l’ENIAE. Seulement, il me fallait trouver un chef de chœur ; opération difficile, car les ressources humaines manquent en Haïti, dans tous les domaines.

A la fin 2009, j’ai trouvé le chef de chorale qu’il nous fallait. Voici les circonstances.

Ce jour-là avait lieu la remise de récompenses aux lauréats des baccalauréats et de l’examen de Fin d’Etudes Normales. Au cours de cette cérémonie , la chorale du Canado, établissement d’accueil, s’est produite, livrant une prestation de qualité. J’ai donc contacté le chef de choeur qui a accepté de travailler pour nous. Au début de 2010, il est venu donner ses 2 premiers cours, notamment pour catégoriser les voix de nos chanteurs. Un vrai pro.

Après le séisme ravageur du 12 janvier 2010 (au cours duquel le Canado s’est effondré), j’ai appelé par téléphone, dès que les lignes ont été rétablies, notre chef de choeur. Son téléphone a sonné, mais il n’a jamais répondu. Il a été tué par le séisme.

C’est en novembre 2011 qu’Elrose Révolte, notre nouvelle chef de chœur, est arrivée chez nous.

Dans un premier temps, je l’ai chargée d’enseigner aux normaliens des chansons pour enfants, de manière à ce qu’ils se constituent un répertoire pour leurs futures classes. Très rapidement, j’ai pris conscience du potentiel de ce groupe d’étudiants, les 3 promos réunies. Je leur ai donc demandé d’étudier l’Hymne à la Joie, de la 9ème symphonie de Beethoven, qu’ils ont appris en 3 séances ! Alors j’ai consulté Jean-Marie Papillon, un copain de promo d’Ecole Normale, lui-même musicien et choriste. Il m’a conseillé le fameux Chœur des Esclaves, du Nabuccho de Verdi.

Là, notre jeune chorale s’attaquait à une œuvre d’anthologie.

Et ce samedi 2 juin,42 normaliens ont eu l’honneur de chanter à l’Ambassade de France. Ils ont interprété les 2 œuvres citées. Magnifiquement ! Je suis fier d’eux et de leur jeune chef de chorale.

Joël GOUY

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Réalisé sous Spip. avec EscalV2.   |   Espace Rédacteurs